10/20/2021

Lautréamont Noir sur Blanc





Frédéric Pajak, J'irai dans les sentiers, Éditions NOIR sur BLANC, 2021, ISBN: 978-2-88250-709-9

«Isidore Ducasse (comte de Lautréamont), Arthur Rimbaud et Germain Nouveau ont en commun d’avoir été des poètes jeunes et d’avoir écrit leur œuvre dans les années 1870. Jeunes, ils le furent, et jeunes sont souvent leurs lecteurs d’aujourd’hui qui découvrent la grande poésie au sortir de l’adolescence, au travers de l’école, de rencontres, ou par ouï-dire. Ces lectures vont bouleverser leur vie, au moins momentanément. L’auteur, qui connut le choc de cette poésie, redécouvre de façon détaillée le destin de ces trois figures. Il revient sur les sentiments qui furent les siens à leur lecture, se souvient de sa propre jeunesse et des événements d’une époque de certitudes idéologiques et d’insouciance. La figure de Paul Verlaine et celle de Friedrich Nietzsche, alors jeune poète engagé sur le front en septembre 1870, à quelques kilomètres de Charleville-Mezières, traversent ce récit kaléidoscopique où la folie de vivre le dispute à une nostalgie parfois déroutante.»

10/18/2021

Tarbes: Distribution des Prix 1861

Géard Touzeau a déniché un discours de distribution des prix qu'a entendu (sinon écouté) Ducasse:


«Je me suis procuré un tirage, dédicacé par l’auteur, du discours de distribution des prix prononcé au lycée impérial de Tarbes le 12 août 1861 par Ernest Morgand, jeune professeur agrégé de rhétorique, qui avait débuté sa carrière au lycée d’Agen et qui fut transféré à Tarbes le 10 mai 1860 en remplacement d’un professeur malade. Ce texte de 12 pages, d’une haute tenue littéraire, prône l’enseignement du grec et du latin, dont notre langue est « l’héritière directe et la fille légitime ».
Isidore Ducasse (futur comte de Lautréamont), qui venait d’achever sa classe de cinquième, était présent ce jour-là et reçut le 2ème accessit d’excellence, les 1ers prix de version latine, de grammaire française et de dessin, ainsi que les 1ers accessits de version grecque et de calcul. Belle moisson, à laquelle il manquait toutefois des récompenses en thème latin (dont il avait horreur) ou… en instruction religieuse ! Il fallait s’accrocher quand on était un jeune élève à cette époque…
Le discours d’Ernest Morgand fait mention de Sophocle et d’Euripide (mais pas d’Eschyle ; les initiés comprendront !), de Platon, Virgile, Homère, Corneille, etc. Isidore Ducasse s’en souvint lorsqu’en 1870 il écrivit ironiquement, en réaction au romantisme : « Les chefs-d’œuvre de la langue française sont les discours de distribution pour les lycées » (Poésies I).»


9/01/2021

Carranciana


Un jour, peut-être, les échanges épistolaires entre Isidore Ducasse et Évariste Carrance  referont-ils surface. En attendant, contentons-nous des innombrables traces laissées par l'activité foisonnante du trop oubliable Évariste. En voici quelques-unes. On conviendra que l'inspiration du dramaturge avait peu en commun avec celle de l'auteur de Maldoror.









8/04/2021

Les Cahiers Lautréamont No 3 paraissent aujourd'hui!

 

Cahiers Lautréamont. 2021, n° 3. varia

 385 pages d'études et de documents

https://classiques-garnier.com/cahiers-lautreamont-2021-n-3-varia.html


Éditorial

In Memoriam Peter W. Nesselroth : Thomas (Andrea S.)
Lautréamont et Poe, ou l’art de la composition tourbillonnaire
Nesselroth (Peter)

DOSSIER AMÉRIQUE DU SUD /
SOUTH AMERICA SPECIAL REPORT

Les 150 ans de la mort d’Isidore Ducasse à Montevideo
Arce (Darío)
À propos du Prix d’arts visuels Paul Cézanne 2020 « Hommage à Lautréamont »
Craciun (Martín)
Des nouvelles de Cordoba
Ducasse de France et d’Amérique : une saga
Ducasse (Cristina), Saliou (Kevin)

RECHERCHE BIOGRAPHIQUE /
BIOGRAPHICAL RESEARCH

Un éditeur reparu Léon Genonceaux
Saliou (Kevin), Tasset (Gérard)
François Dupuis, l’hôtelier suisse d’Isidore Ducasse
Touzeau (Gérard)
Camera Obscura Ducasse
Combaldieu (Bertrand)

RETOUR AU TEXTE /
RETURN TO THE TEXT

Amours romantiques et sexualité décadente chez Lautréamont
Berjola (Giovanni)
Crime et (absence de) Châtiment dans Les Chants de Maldoror
Sureau (Eloïse)
Denis Diderot est-il une Grande-Tête-Dure ?
Dialogue entre Maldoror et Le Neveu de Rameau
Lerouge (Siméon)
Dialectique des Poésies
Saliou (Kevin)
Lautréamont, l’autre nom. Notes sur le Lautréamont de Sébastien Rhéal
Vidal (Edgard)

RÉCEPTION DE LŒUVRE /
RECEPTION OF THE WORK

Deux exemplaires de 1869 en Belgique
Combaldieu (Bertrand)
Maurice Blanchot et la figure du souvenir de Lautréamont
Azoulay (David)
Deux Lautréamont italiens. Fabrizio Onofri et Aldo Camerino
Guariglia (Federico)
Lautréamont et la Chine dans les années 1880
Xiang (Zheng)
L’Invention du surréalisme
Des Champs magnétiques à Nadja
Walbecq (Éric)

LETTRES INÉDITES ET COMPTES RENDUS /
UNPUBLISHED LETTERS AND REVIEWS

Une lettre de Fénéon
Un extrait d’une lettre inédite de Georges Rouzet à Pierre Lambert
Une lettre de Maurice Heine
Lautréamont dans la correspondance Breton-Éluard
Une correspondance surréaliste sous le signe de Maldoror
Vampire liminaire : de Lautréamont aux Césaire
 
Ongles secs
Gloses et glanes
Résumés

7/04/2021

Le Maldoror de Michel Fourgon en concert

Ensemble Hopper Loches, 4 juillet 2021-4 juillet 2021, Loches. 


Ensemble Hopper 2021-07-04 11:00:00 – 2021-07-04 12:00:00
Loches Indre-et-Loire 

  L’Ensemble Hopper, jeune ensemble de musique basé à Liège (Belgique) présente un concert au plus proche de la création musicale actuelle, avec ses nombreuses facettes : le souffle qui se mêle au son et au chuchotement de la voix dans « Mirrors » de Saariaho et de la nature dans « l’aile ou la plume  » de Christopher Lacassagne. La virtuosité de la « petite suite de Maldoror » (extrait) de Michel Fourgon, inspirée des atrocités commises par la célèbre créature du comte de Lautréamont, des échos de musique moyenâgeuse et de la renaissance recontextextualisés avec Floruit de Stefan Hejdrowski et «La nuit froide et sombre » de Jawher Matmati, deux jeunes compositeurs belgo-français.

Michel Fourgon a réalisé plusieurs spectacles de théâtre musical autour des Chants de Maldoror de avec le metteur en scène Michaël Delaunoy.


Lautréamont surréaliste

L’exposition de la BnF sur « L’Invention du Surréalisme » accorde une place importante à Lautréamont dans la présentation des origines du mouvement. 


Dans une vidéo disponible sur le site de la Bibliothèque nationale,  « Bérénice Stoll, conservatrice à la Réserve des livres rares de la BnF et co-commissaire de l’exposition, évoque la figure de Lautréamont, auteur à la carrière mystérieuse redécouvert en 1917 par les membres fondateurs du surréalisme. Après le traumatisme de la Première Guerre mondiale, les poètes surréalistes trouvent en effet, dans le lyrisme noir et le style brutal de Lautréamont, un écho à leur propre sentiment de désarroi et de révolte. »

5/17/2021

Le roman d'Isidore

Isidore, prince des poètes - Jean-Christophe Cadilhac - Librinova - ebook  (ePub) - Librairie le Chat Pitre FECAMP 

«Pendant la deuxième moitié du XIXème siècle, un certain Isidore Ducasse, né à Montevideo et mort vingt-quatre ans plus tard lors du siège de Paris, en novembre 1870, a laissé une empreinte poétique qui le place au rang des plus grands poètes, aux côtés d'un Verlaine, d'un Baudelaire ou encore d'un Rimbaud. On ne sait que peu de choses sur cet auteur que certains ont jugé fou, d'autres génial si ce n'est qu'il a laissé une œuvre dérangeante qui a dynamité la littérature de l'époque, avec ses  fascinants Chants de Maldoror, publiés sous le pseudonyme de Comte de Lautréamont. On sait que Ducasse, fils unique, a quitté son Uruguay natale pour entreprendre des études à Tarbes puis à Pau, qu'au terme de son baccalauréat, il a entrepris un voyage de quelques mois que certains qualifieront d'initiatique, en Argentine puis en Uruguay où il a revu son père, diplomate (sa mère, également française, fortement dépressive étant morte alors qu'il n'avait pas deux ans) avant de revenir en France et de s'installer à Paris où il devait tenter d'intégrer Polytechnique mais où il décidera de devenir écrivain et de vivre de sa plume, ce que son brutal décès, le fauchant en pleine jeunesse, ne lui permettra pas. Cela ne l'empêchera pas, par la suite, d'être mythifié par les surréalistes qui verront en lui un précurseur de leur mouvement, ni, bien plus tard, d'être publié à la Pléiade. J'ai essayé, dans ce roman d'imaginer quelle aurait pu être la brève existence de cet énigmatique écrivain.»

Nous n'avons pas encore lu ce roman et nous n'insisterons donc pas sur les approximations biographiques que met en avant l'auteur du roman, l'avocat quimpérois Jean-Christophe Cadilhac. Nous lui ferons cependant crédit de sa sincère admiration pour Isidore, dont il fait état dans une entrevue que seuls cependant les abonnés d'Ouest-France pourront lire en ligne intégralement.

Livre disponible chez l'éditeur (auto-édition) Librinova, en format numérique ou papier, ainsi que via les librairies en ligne (FNAC, etc.)


2/10/2021

Édition GLM 1938


Interencheres LIVE Vente de livres, photos et gravures

samedi 06 mars 2021 à 14h00 




Isidore Ducasse, Comte de) : OEuvres complètes. Contenant Les Chants de Maldoror les Poésies les Lettres une Introduction par André Breton des Illustrations par Victor Brauner Oscar Dominguez Max Ernst Espinoza René Magritte André Masson Matta Echaurren Joan Miro Paalen Man Ray Seligmann Tanguy Une table analytique Des documents Répercussions. Paris, GLM. 1938. Un volume.

11 par 18,5 cm. XIV-[1]-415-[4] pages. 12 compositions à pleine page par les plus grands illustrateurs du Surréalisme. Reliure en peau noire façon dain, dos lisse avec le titre doré, deux grandes images surréalistes contrecollées sur les plats, tête dorée, couvertures et dos conservés. Une petite trace de colle sur le haut du 1er plat, coins légèrement usés.
Edition originale. Exemplaire numéroté sur vélin bibliophile.

Enrichi d'un très curieux dessin original surréaliste à la plume signé (peu lisible) contrecollé à la garde supérieure.

Un très curieux exemplaire de ce livre aussi peu ordinaire que sa reliure. Pour amateurs !


Maison de Ventes Richard - HOTEL DES VENTES DE VILLEFRANCHE

Description : Expert : Lionel BRABANT
Exposition le vendredi 5 mars de 14h à 18h et samedi 6 mars de 10h à 12h
 Livres - Manuscrits - Autographes - Bandes dessinées


LOT 116


Maison de vente Fauveparis

Samedi 13 février 2021 10h30

Lot 116 

800 / 1 200 €

[GEETERE (Frans de)] - LAUTREAMONT (Comte de).

Les Chants de Maldoror.


Paris, H. Blanchetière, 1927.
2 volumes, in-4, chemise rempliée et emboitage d’éditeur.
Édition illustrée de 66 eaux-fortes originales dont une en couleurs en frontispice. Tirage à 133 exemplaires, l’un des 70 numérotés sur papier vergé de Montval, celui-ci le n°68.
Enrichi d’un dessin original (p. 75 du 1er volume), 3 eaux-fortes aquarellées et 1 eau-forte en couleur.


Provenance

> Collection Marcel Aubreton

Rapport de condition

L’emboitage du volume 1 très abîmé, gardes insolées

2/02/2021

Maldoror rôde dans Paris

Parisian Prowlers: Mapping Maldoror, Mervyn, and Lautréamont in Paris


Madeleine Wolf, doctorante à Harvard, cartographie le parcours de Maldoror à travers Paris à la poursuite de Mervyn. L'itinéraire est bien connu des ducassiens et a déjà donné lieu à de nombreuses études, en particulier dans les publications de l'AAPPFID, les Cahiers Lautréamont et ses actes de  colloque. L'abondante bibliographie de l'article les ignore pour l'essentiel et puise son information principale dans les notes de la Pléiade et dans des travaux en anglais pour la plupart datés. Il n'apprendra donc pas grand-chose aux amateurs qui pourront hésiter à dépenser les 39€ exigés des lecteurs n'appartenant pas à une institution abonnée au bouquet de revues de l'éditeur.
Le vaste déploiement théorique convoqué, agréablement présenté, intéressera cependant les lecteurs peu familiers de la cartographie littéraire comme discipline relativement nouvelle.

DIX-NEUF 2020, VOL. 24, NO. 4, 321–340 https://doi.org/10.1080/14787318.2020.1847011
Journal of the Society of Dix-Neuviémistes
ISSN: (Print) (Online) Journal homepage: https://www.tandfonline.com/loi/ydix20

1/31/2021

Tout sur la réception de Lautréamont

À commander dès maintenant: 
la somme inédite de Kevin Saliou paraît aux Éditions Classiques Garnier.



Lautréamont est au cœur des débats littéraires de la fin du xixe siècle. Le manque d’informations sur l’écrivain maudit laisse un vide comblé par le récit de ses lecteurs. Par les lectures, les querelles et les fantasmes, cet ouvrage montre l’élaboration d’un mythe littéraire au tournant du siècle. 

Comte de Lautréamont is at the heart of literary debates concerning the late nineteenth century. The lack of information available on the ill-fated writer leaves a void that is filled with the accounts of his readers. The interpretations, disputes, and fantasies in this work reveal the creation of a literary myth at the turn of the century.

No  106, 923 p., 15 x 22 cm 
Broché, ISBN 978-2-406-10532-9, 58 € 
Relié, ISBN 978-2-406-10533-6, 97 € 
Date de parution : 28/04/2021

Classiques Garnier 
6, rue de la Sorbonne 75005 Paris – France 
librairie@classiques-garnier.com 
Fax : + 33 1 46 33 28 90