Maldoror : Le site

Tout sur Isidore Ducasse et Lautréamont.
Textes, Documents, Actualités, Bibliographie

1/25/2014

La face cachée d'Isidore

On ne connaît de Ducasse (si c'est bien lui) que le visage peu souriant offert par une photographie. Et si cet aspect était trompeur? C'est l'hypothèse stimulante que proposait François Caradec dans une lettre à Pascal Pia dont un extrait paraîtra dans le No 57 de la revue Histoires Littéraires :

Je vois Isidore Ducasse comme un garçon fort sain, très gai, très réaliste (bien qu’il ait bouffé inutilement beaucoup d’argent de son papa — un papa qui voulait peut-être se faire pardonner son attitude envers la mère de son fils), qui écoutait ses amis, très homme de lettres, mais finalement sans vanité, puisqu’il ne mettait même pas ses œuvres en vente...



Powered by Blogger