Maldoror : Le site

Tout sur Isidore Ducasse et Lautréamont.
Textes, Documents, Actualités, Bibliographie

11/26/2016

Il y a 146 ans

Le 24 novembre 1870 Isidore Ducasse passait de vie à trépas.

http://2.bp.blogspot.com/-sOLj-XLzn2c/VHk6jc9RP8I/AAAAAAAAAP8/I3gDgT_-CAo/s1600/Ducasse-Acte-de-d%C3%A9c%C3%A8s.jpg
Né à Chastel-Marlhac, l’abbé Sabatier fut l’un des martyrs de la commune 
Le vicaire de Notre-Dame-de-Lorette, l'Abbé Sabatier, dit l'Absoute le lendemain. Il ne devait pas survivre très longtemps à son défunt paroissien: il fut exécuté par la Commune le 26 mai 1871 avec un lot d'autres ecclésiastiques.

Quant à Isidore, il fut inhumé dans une concession
temporaire de la 35ème division du cimetière du Nord (Cimetière Montmartre actuel) sous le n°9257. Le 20 janvier 1871 le corps est transféré vers une concession désaffectée du cimetière,  49ème division, ligne 27, fosse 6.  Elle sera reprise par la municipalité en 1880.


L'Abbé Sabatier, Vicaire de Notre-Dame-de-Lorette
Lire la suite...

Les Cahiers Lautréamont et l'OULIPO

C'est en avril 1987 que  l'OULIPO archive l'annonce du lancement des Cahiers Lautréamont présentant le sommaire du premier numéro. Le document figure dans les Dossiers mensuels de réunion numérisés sur le site Gallica de la BnF.

Lire la suite...

Un étrange exemplaire des Chants de Maldoror

La Librairie Giraud-Badin offre à la vente
par le ministère de la Maison Alde
un très curieux et unique exemplaire
des Chants de Maldoror (estimation: 3000/4000€).

É. Walbecq, qui a pu examiner le livre, nous en donne cette description :
"L'exemplaire est relié par Leroux, en 1978 selon le catalogue, avec un étui. Reliure sobre sur exemplaire broché.  Les couvertures de 1874  (1ère et 4ème) sont sales et abimées.
Le morceau de la couverture de 1869 est  monté sur onglet juste après la couverture de 1874 et le faux titre. L'onglet fait environ 4 mm; il  ne permet pas de voir si  ce morceau était compris dans le brochage mais, sur le faux titre, on peut voir la trace de ce morceau de couverture et cette trace est  plus petite que sur l'onglet. On peut donc supposer que ce bout de couverture était déjà présent lorsque l'exemplaire était broché, donc depuis l'origine ? Ce bout de couverture présente une coupure nette, même si elle n'est  pas régulière (pas droite). Ce bout n'a donc pas été déchiré, mais découpé  (lors du brochage en 1874?).  Cela voulait-il dire que les exemplaires de 1869 étaient tous avec la couverture jaune lors du rachat par Rozez ? Sans doute. C'est  peut-être alors une erreur lors du  rebrochage en 74 ? La couverture jaune est  très légèrement plus petite que celle de 74 (environ 3 ou 4 mm de moins en hauteur). Aucune marque de provenance ou de lecture dans l'ouvrage, pas de trace du  dos qui  devait être explosé et non récupérable.
Sur la dernière page il y  a en bas à gauche au  crayon cette mention : Z 5061. On pouvait penser à une cote BnF mais cela ne correspond pas du  tout."

Hôtel Ambassador, 16, boulevard Haussmann 75009 Paris
Vendredi 2 déc. 2016 à  14h00
E-mail - contact@alde.frTel. 01 45 49 09 24
 


Lire la suite...


Powered by Blogger