4/05/2022

Anniversaire.
Merci à la Libreria Lautréamont de Montevideo pour ce rappel:

Un 4 de abril de 1846, 176 años atrás, nacía Isidore Ducasse, también conocido como el Conde de Lautréamont. Poeta, Montevideano, y al que le debemos el nombre de nuestra librería. Lo celebramos recordando su obra. Los cantos de Maldoror 🕯️
Image



Librería de autor, cuna del Conde. Maldonado 2045A esq Pablo de María (Parque Rodó, Montevideo). Tel (598) 24016161 / info@lautreamontlibreria.com

3/31/2022

Maldoror ailleurs

Philippe Lechermeier (auteur jeunesse fort célébré) promet à ses jeunes lecteurs une grande aventure maldororienne (on espère que le pire des Chants leur sera quand même épargné). Bon moment (?) pour évoquer Kiev et Odessa.



« Une mélodie jouée au violon. Puis les pages d’un livre qu’on tourne, une porte qui s’ouvre. Alors, la légende de Maldoror se réveille... Aux confins d’une Europe bouleversée, alors que la révolution gronde, cinq jeunes se rencontrent autour d’une étrange menace. De Vienne à Odessa, de Kiev aux plaines de Sibérie, ils sont poursuivis par la police secrète et traqués par un Ataman cruel et tyrannique. Liés par leur amitié et un destin qui les dépasse, ils avancent sur le chemin d’un royaume disparu... Maldoror. Les enfants de la Légende est le premier tome de la trilogie Maldoror, grand récit d’aventure teinté de fantastique et rythmé par la musique slave. »


  • ISBN
    978-2-08-023773-6 
  •  
  • EAN
     
    9782080237736
  • 3/16/2022

    Lautréamont dans Télérama avec Kevin Saliou

    Isidore Ducasse, légende de la littérature française, est rangé dans la même catégorie que Rimbaud. Mais pour le chercheur Kevin Saliou, qui entend désépaissir le mystère autour de l’auteur des “Chants de Maldoror”, la réalité est plus complexe.

    Les outils de la sociologie sont rarement importés dans la recherche littéraire. Mais, pour s’attaquer à la vie et au mythe d’Isidore Ducasse, alias le comte de Lautréamont, cette approche est osée par Kevin Saliou : dans Le Réseau de Lautréamont, le chercheur applique la sociologie des réseaux à la trajectoire de l’écrivain, montrant qu’il n’a rien du génie esseulé rêvé par sa postérité. Ce travail suit de quelques mois l’imposant ouvrage La Réception de Lautréamont, sujet de la thèse soutenue en 2018 par le directeur des Cahiers Lautréamont.

    (Article réservé aux abonnés)


    Youness Bousenna

    Publié le 15/03/22