Maldoror : Le site

Tout sur Isidore Ducasse et Lautréamont.
Textes, Documents, Actualités, Bibliographie

10/02/2012

«Notes de voyage de Laurent Jouannaud: « Les chants de Maldoror », un monument pré-littéraire»

Laurent Jouannaud (qui publie ces jours-ci Kaflka, suite - il n'oublie pas de mentionner le nom de l'éditeur), s'est offert «pour 2 euros Les Chants de Maldoror, collection Poésie/Gallimard, avec une préface de J.M.G. Le Clézio». En foi de quoi il reproduit sur son blog la couverture de l'édition du Livre de Poche. Le long résumé qui suit le récit de cette trouvaille lui sert à dire que cette oeuvre est sans intérêt. Chaque passage cité est ponctué d'un adjectif qui tient lieu de toute critique: Ridicule! Facile! Abject! Puéril! Etc.On ne s'étonne donc pas que la préface de Le Clézio soit trouvée «admirable».On s'étonne en revanche de la nouveauté des informations détenues par L. Jouannaud et qui valent d'être répétées: Lautréamont est «un maudit réédité sans interruption depuis les années 1870»; Ducasse «meurt de tuberculose à 24 ans» - mais on avait déjà entendu celle-là. Autre révélation: «J’apprends sur Internet que le texte est en Pléiade depuis 2010, une très belle édition illustrée...». S'adressant au destinataire de sa missive, L. Jouannaud conclut: «Nous autres, vieux enfants sages, avons pris notre parti et cherchons à ne pas nous brûler.» Aucun risque, avec une bibliothèque aussi parfaitement ignifugée.
(Blog signalé par Kevin Saliou)


Powered by Blogger