Maldoror : Le site

Tout sur Isidore Ducasse et Lautréamont.
Textes, Documents, Actualités, Bibliographie

1/29/2006

CAHIERS LAUTRÉAMONT 1987-2005

Les sommaires détaillés des dix-huit premières années des Cahiers Lautréamont sont désormais en ligne, accessibles à tous les chercheurs. Une table complète des illustrations publiées dans les Cahiers depuis les origines suivra sous peu.
Lire la suite...

1/17/2006

Lausanne: Maldoror intégral


La Cie du Tunnel et le 2.21 (Lausanne)
présentent
LES CHANTS DE MALDOROR
avec Jacques ROMAN, Léon FRANCIOLI, Daniel BOURQUIN
le samedi 18 février à 15h.
Version intégrale d’environ 12 heures


INFOS PRATIQUES
Prix des places frs. 30.- (plein tarif), frs. 20.- (membres, étudiants, AVS, AI)
Lieu Théâtre 2.21, Industrie 10, 1005 Lausanne, 021 311 65 40
Réservation 021 311 65 14 ou contact@theatre221.ch
Site internet www.theatre221.ch
Bar et restauration sur place



La fascination qu’a exercée et qu’exerce encore l’oeuvre du Comte de Lautréamont chez les écrivains et les passionnés de poésie a fait des Chants de Maldoror un monument incontournable de la littérature mondiale. Le souffle de liberté et de révolte qui gronde et rugit à travers cette prose en fait un tremplin idéal pour la profération ou la susurration du narrateur. L’écartèlement de l’imaginaire que suscite l’auteur est un terrain de jeux et d’inspiration infinis pour les compositeurs. La réunion de la voix et de la musique en direct devrait faire la délectation de l’auditeur-spectateur.
Cette création mondiale dans un lieu reconnu pour son audace et son soutien à la création lausannoise devrait être un des événements culturels de cette saison.
Un événement de cette ampleur nécessite une infrastructure particulière pour accueillir le spectateur et lui permettre de s’envoler une demi-journée ou une demi-nuit. Le 2.21 avec sa structure à la foi ouverte et intimiste – la 2ème salle avec son bar, la voûte et le bar de la 1ère salle – est l’endroit idéal pour servir d’écrin à la musique de ce texte. La voûte ainsi que le 2ème bar, où par haut-parleur sera relayé la parole et la musique, offriront déambulation et collation
bienvenue sur la durée. Le nombre de place limité garantira la qualité de confort et d’écoute. L’intimité du lieu devrait offrir les conditions idéales pour dessiner dans ce temps suspendu une trace et un souvenir marquant dans la mémoire des spectateurs.
Lire la suite...

1/15/2006

Les Chants, typographiquement parlant


«Pour le typographe et le metteur en pages, prendre le pied de la lettre n’est pas une vaine expression : il s’agit aussi de « prendre son pied », avec des lettres et des polices de caractères, avec des pages, avec des marges et des blocs de texte, avec des morceaux de beauté et de sens. Et de proposer au lecteur d’en faire autant.» Ainsi s'ouvre le remarquable site d'expériences typographiques d'Alain Hurtig, dont l'édition des Chants de Maldoror, Composition en Fenice, corps 12, Format : 20 * 16,66, est généreusement offerte en ligne depuis 1998.
Lire la suite...

1/05/2006

François Meyronnis, Lautréamont et les universitaires


François Meyronnis, l'un des animateurs de la revue Ligne de risque et l'un des poulains de Ph. Sollers qui le publie dans sa collection "L'Infini", parle beaucoup et souvent de Lautréamont, à sa manière quelque peu grandiloquente. On peut le voir faire la démonstration d'une certaine ignorance de Ducasse (affaire d'«universitaires», Lautréamont étant réservé aux penseurs) dans deux vidéos d'une notable quantité d'importance nulle mises en ligne sur le site parolesdesjours.free.fr. On peut couper le son pour faire taire l'interlocuteur particulièrement inepte de Meyronnis, lequel est malgré tout plutôt sympathique, comme sa revue, intelligente et provocatrice. Principal, sinon unique intérêt de la chose: une séquence montrant la plaque posée à l'entrée de chez Chartier, dans l'immeuble où est mort Ducasse (mais non pas Lautréamont).
Lire la suite...


Powered by Blogger