Maldoror : Le site

Tout sur Isidore Ducasse et Lautréamont.
Textes, Documents, Actualités, Bibliographie

7/14/2009

Lautréamont politique

LA POLITIQUE À TRAVERS
LAUTRÉAMONT
L’envers d’une raison instinctuelle
de Sinan EVCAN
Préface d’Alain BADIOU
Coll. La philosophie en commun
ISBN : 978-2-296-09148-1 • 25 € • 284 pages

Dans cet ouvrage, Sinan Evcan essaye de distinguer, à travers Les Chants et les Poésies de Lautréamont, les excès instinctuels des excès événementiels, la psychologie de la philosophie, la politique du pouvoir, l'amour de la possession. La réactivité maldororienne permet de situer « la politique » au sens commun par rapport à une « politique de vérité » au sens d'Alain Badiou. Une politique de vérité contre une politique du pouvoir. Ainsi, il faudrait une articulation des procédures de vérité d'Alain Badiou à sa version maldororienne.
D'une part, l'art, la science, l'amour et la politique que Badiou définit comme quatre procédures de vérité. D'autre part, le talent, le génie, la beauté et le pouvoir qui, selon Lautréamont, sont les « délices de la cruauté ». S'il existe une transitivité entre ces deux séries, le talent s'attachera sûrement à l'art, le génie à la science, la beauté à l'amour et le pouvoir à la politique. La question est de savoir comment devenir un artiste sans talent, un scientifique sans génie, un amoureux sans beauté et un militant sans pouvoir. Est-ce que la nature fournit à chaque être au moins un de ces attributs ? Ou bien ces attributs sont-ils déjà ces « (in)existants » qui attendent d'être relevés par une procédure de vérité ? La politique à travers Lautréamont essaye de resituer le concept de « la politique » entre cette nature et ces « (in)existants ».

L’auteur : Sinan EVCAN, docteur en philosophie, enseigne la politique et la philosophie en Chypre.
Lire la suite...


Powered by Blogger